Accueil > Actualités des TIC et NTIC > L’émergence des applications métiers en entreprise

L’émergence des applications métiers en entreprise

Le salon IP Convergence 2010 d’octobre dernier, organisé à Paris – Site de l’event – a réuni de nombreux spécialistes autour de plusieurs sujets sensibles. L’un en particulier a retenu toute notre attention : l’essor des smartphones chez les salariés aurait favoriser grandement l’émergence des applications métiers en entreprise.

S’équipant à titre personnel de smartphone, les salariés ont modifié les process de communication entre collègues. Cette entrée « par le bas » et non par un choix de la direction implique donc de nombreuses conséquences, positives comme négatives, pour l’entreprise qui se doit de réagir au plus vite. Certains spécialistes du salon IP Convergence 2010 se sont donc exprimés sur ce fait d’actualité de plus en plus répandu.

Les smartphones et leurs applications sont vus comme une nouvelle opportunité. Ainsi, Jean de Broissia, directeur général de Praxedo qui développe des applications de gestion d’intervention, explique que « Le développement des smartphones dans le grand public est un point clé. Les directions s’aperçoivent que les smartphones rendent beaucoup de services à titre personnel, notamment grâce aux applications, ils identifient donc de plus en plus l’intérêt que cela peut avoir dans l’entreprise. Le succès de ces terminaux a modifié la vision des patrons, ils prennent conscience des usages spécifiques que peuvent offrir ces terminaux« .

Avis également partagé par Jean-Marc Desbornes de Masternault, un spécialiste de la géolocalisation professionnelle. « Depuis un an, l’effet smartphone a dynamisé la demande d’applications métiers, c’est un fait« .

La difficulté réside désormais dans le choix de la plate-forme et la complexité du déploiement comme l’explique Christian Dinault de la SSII RBS : « La question se pose et le risque de voir disparaître telle ou telle plate-forme existe. Nous conseillons une approche multi plates-formes pour limiter les risques, même si cette approche est plus complexe« .

De même chez Praxedo : « Une entreprise n’a pas à faire le choix d’un OS en particulier. Editeurs et développeurs d’applications métiers doivent pouvoir proposer une approche multi OS, cette approche est critique pour assurer la longévité d’une stratégie mobile« .

Le choix d’un déploiement multi-plateforme peut être donc complexe tout en restant gérable mais la sécurité pourrait inquiéter davantage les DSI. L’émergence de l’utilisation de smartphone a en effet impliquées deux principales menaces : les attaques virales ainsi que le mélange de l’usage perso et de l’usage pro. Le fait que le salarié puisse se connecter à l’environnement SI de l’entreprise pourrait donc en effrayer certains, cependant en créant des applications métiers, c’est la compagnie qui reprend la main sur le terminal.
Donc aucun soucis à se faire ? Nous verrons bien…

Source : Businessmobile.fr

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :